Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

La piscine

Avec mon mari, on a amené nos enfants à la piscine, inspirés par les bébés nageurs à la télévision et bien sûr, il y a plus de vingt ans, la pochette du 33 tours de Nirvana, Nevermind

Nous avons choisi la piscine des Thermes, à Strassen. Prix conséquent mais infrastructure au top : il y a un vestiaire famille avec un mini parc pour déposer notre fils d’un an quand on se change ! Misant sur la sécurité, je n’ai pas pu acheter de simples brassards gonflables à ma fille de trois ans qui ne sait pas nager, j’ai envoyé mon mari acheter un énorme gilet avec flotteurs qui se referme, en plus, entre les cuisses. Sans traceur gps. Il a pris rose fluo, j’aurais préféré une couleur plus neutre qu’on puisse ensuite le refiler à son frère. Bon, on lui mettra quand même.

Je prends mon fils d’un an, couche maillot de bain Winnie et me dirige vers le bassin bébé où on macère à 30 degrés dans un mélange chlore-pipi-eau. Mon mari est avec ma fille de trois ans, ils optent pour la piscine à vagues.

La piscine à vagues ??? Pourquoi pas directement Hossegor ? Une mare à crocodiles ? Ils pouvaient pas démarrer par le petit bassin ?

Je décide de rester zen, mais la mère lionne finit par vérifier que tout va bien. Je me lève du bassin bébé, pour scruter la piscine à vagues et j’aperçois un gros gilet rose fluo avec une petite tête qui dépasse, ma fille est suspendue au rebord du bassin et mon mari nage à trois mètres, ce que j’identifie comme une prise de risque.

Grande classe : je bondis et je hurle à mon mari de se rapprocher tout de suite de ma fille. Ça résonne à fond à la piscine… Par quel mystère acoustique ma fille se retourne et mon mari non ? Est ce que comme la mémoire, l’ouie est sélective ? Ok, il a honte…ben moi, c’est pire, j’ai peur !

87649228_p

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse