Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Club Vacances – jour Trois

On a réprouvé du regard et critiqué les parents indignes qui mettent leurs enfants au mini club dès la première heure, dès le premier jour et qui lancent à tout va, je cite :  » On arrive le lundi en vacances, on les dépose au mini-club, et on les reprend avant de partir « . Ben ça y est, on est pret à faire pareil. Ou presque : je laisse le bébé pour 3h seulement, mais avec 3 dosettes de lait en poudre, une bouteille d’eau… si jamais il y avait une pénurie de Cristaline au Club. Ma fille arrive tartinée de protection solaire indice 50 au cas ou elle reste au bac à sable les 3h d’affilée.

On s’offre une demi-journée de randonnée au Chard du Beurre. Je ne peux plus expliquer l’origine du nom ; je n’étais pas concentrée pendant l’explication du guide, et pour cause : je goûtais les myrtilles ramassées sur le chemin. D’habitude méfiante avec le monde sauvage, je décide de développer mon coté bio, anti bouffe industrielle raffinée et lyophilisée . J’en mange une, deux, j’en ramasse une troisième plus près du sol. Erreur.

Dans un groupe de randonneurs, il n’y a jamais de médecin, d’herboriste ou de pharmacien. Non. Par contre, il y a toujours un copain de médecin, pharmacien ou herboriste ou un prof. pour te faire la leçon. Ce jour là le thème, c’est la maladie transmise par les myrtilles infectées par l’urine de renard. Une maladie qui attaque le foie de façon violente et irrémédiable. Déjà, je suis hypocondriaque alors là je sens que j’ai choisi la myrtille infectée. Ouf, la guide a stoppé l’explication du Chard du Beurre pour ajouter :  » Oui… mais la maladie… on met dix ans à la déclarer, alors souvent on ne sait même plus quand on l’a attrapé « . Et le copain du médecin de rajouter :  » On a le temps de mourir d’autre chose « .

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse