Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Arrivée dans les Alpes

 » Maman, froid  » se lamente ma fille lors de notre première sortie hors de l’hôtel. Pourtant, je l’ai littéralement emballée pour affronter les -12 degrés aux Menuires. D’ailleurs, elle ne ressemble à rien… j’ai rassemblé écharpe, bonnet, gants, pull et combinaison de ski de différentes couleurs et matière. Effectivement, il reste un espace non couvert entre les yeux et la bouche, et pour ma fille, c’est trop. Mon fils aussi est emballé dans sa poussette, lui, il est imperturbable tant qu’il a son repas et son biberon à l’heure.

 » Il neige ! Regardez les enfants, c’est beau !

– Oh nannnnn, pleure ma fille, maman, mouillé, maman neige mouillée.

– Ok. On remballe, on va au mini-club.  »

Je re-traverse la piste de ski avec la poussette. Parce que l’espace piéton a des escaliers tous les cinq mètres. On arrive à notre hôtel spécialement équipé pour accueillir bébés et enfants. A la réception, on m’indique la crèche et le mini-club. Je m’y rends et me retrouve face à un immense escalier à descendre, je rebrousse chemin et trouve l’ascenseur. Il s’ouvre devant nous, je demande si les vacanciers montent ou descendent et là, le type en face, genre Hannibal Lekter, entre sadique et colérique, lance :  » Ça descend pas plus bas. « . L’ascenseur se referme, j’hésite à appuyer sur le bouton pour retarder une nouvelle fois le départ et me venger du psychopathe, mais je dois rester noble et droite devant les enfants.

Bravo à l’hôtel-club bébés avec trente marches pour accéder à la crèche !!! On sent que l’ingénierie s’est concentrée à mort pour faire du fonctionnel, la priorité c’était l’accès direct au bar.

Mon fils, imperturbable dans sa poussette, toutes conditions, toutes saisons

Mon fils, imperturbable dans sa poussette, toutes conditions, toutes saisons

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse