Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Services audiophonologiques

5 décembre 2012 À la maison Pas de commentaire

Le ministère de la santé nous offre une consultation pour vérifier l’élocution et l’articulation des enfants. J’ai reçu la convocation des services audiophonologiques (découverte d’un mot), il faut être à l’heure et changer l’heure de rendez-vous peut causer une longue attente. Bref, pas de flexibilité, bien sûr, c’est à l’autre bout de la ville, à Strassen, et on m’a donné rendez-vous à 8h20 du matin, l’heure des embouteillages. En plus, le temps que j’habille, je nourrisse et je mette tout le monde dans la voiture, ça va nous faire un lever à 6h du matin… Bref je suis ravie ! Mon mari se veut rassurant ; c’est à coté de la maternité! Je me dis tant mieux, au moins je me garerai tranquillement.

Au prix d’une organisation méticuleuse, on est à cinq minutes du rendez-vous en arrivant sur la route d’Arlon. La surprise, c’est quand mon gps me dit « Vous êtes arrivés! » et que je suis au milieu de l’avenue sans bien savoir où c’est. Pas moyen de tourner à gauche, j’hésite, je mets le clignotant, est-ce que je me gare au supermarché à coté ? Évidemment, tout le monde se met à klaxonner frénétiquement, je décide alors de faire demi-tour plus loin. Je repasse dans l’autre sens et je re-loupe l’entrée, mais cette fois je l’ai repérée. Ah oui, c’est pas une enseigne géante de MacDo qui clignote… c’est plus discret. Je dois de nouveau faire demi-tour, tout le monde klaxonne. Je suis super nerveuse. Troisième passage : je sais ou je vais. Je m’arrête pour tourner mais personne ne me laisse passer, je fais le forcing, encore des klaxons, génial quoi… j’arrive en transe. Je me gare. Je sors la poussette, je déplie la poussette, je clipse le maxi cosy, je déboutonne ma doudoune car malgré la froideur glaciale, je transpire. je sors ma fille je remets les gants, les bonnets, les blousons des enfants, j’arrive à l’entrée. Les fumeurs impassibles m’annoncent : « C’est de l’autre coté du bâtiment, il y a un autre parking. »

Ben, tant pis. Je m’en fous. Je me rebelle. Je me gare où je n’ai pas le droit ET je passe avec la poussette et ma fille de 2 ans et demi sur le passage non autorisé réservé aux voitures.

On est finalement arrivé pile à l’heure. J’étais en sueur et essoufflée mais mes enfants calmes et dociles rééquilibrent le portrait familial. On fait les tests. On doit faire travailler l’articulation de ma fille, on va y travailler. C’ets vrai que quand ma fille parle, ma belle-mère espagnole, me dit que c’est dommage ; elle ne la comprend pas car elle parle en français. Je dois répondre que c’est pas du français… que moi non plus je ne comprends pas tout.

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse