Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Qu’est ce qu’il a bébé ???

Dans la série, nous les mères du XXIème siècle, on ne s’en sort pas… comment faisaient nos mère ?

Une amie courageuse a lutté 3 mois avec un bébé qui pleurait sans cesse, ne dormait pas, bref quand le plus beau jour de votre vie dure 3 mois. Son récit m’a fait pensé aux coliques de notre première. Donc bons conseils de tout le monde :

 » Il faut qu’elle prenne l’air  » ( on devient mère, on commence à passer notre vie au parc)

 » Il faut un bon bain chaud tous les soirs, ca relaxe le bébé  » (la nôtre se tordait aussi de douleurs dans le bain, tu parles de se relaxer),

 » Madame, vous êtes trop stressée, c’est normal que le bébé soit agité  » ( allez un coup de culpabilisation… notre numéro 2, même lors des disputes papa-maman, il continue de sourire, voire il dort )

Finalement, elle décide de retourner chez le pédiatre de Luxembourg que nous appelerons pour un souci d’anonymat, Docteur Bretzel. C’ets mon pédiatre, quand j’appelle, une fois sur deux il est en congé. Il faut arriver strictement a l’heure. Cinq minutes d’attente, on a droit a une remarque. Mais on n’attend jamais. Sinon, c’est un peu un Docteur House à la Luxembourgeoise, option madame réfléchissez un peu :

 » Madame, vous voyez bien que votre enfant est en bonne santé, là ?  » Ben oui… j’aurais pas du venir…

Mais ne réfléchissez pas trop :

 » Docteur, je pense qu’elle a une rhino pharyngite … » Alors pourquoi vous venez ?

Outre le fait qu’on a souvent le sentiment de le déranger, Dr Bretzel, quand on va le voir, on sent que ca ne doit pas être une visite de courtoisie, ça doit être légitime et justifié. Mais quand il y a vraiment un souci, il est bon. Dr Bretzel a observé le bébé qui pleurait et a découvert l’allergie à la protéine de lait. Depuis bébé dort, mange et sourit. Je raconte a ma mère, sceptique, qui déclare :  » nous, nous n’avions pas tous ces problèmes… aucun de mes trois enfants n’a fait de coliques « .

Alors voilà, on ne sait pas ce qui s’est passé en l’espace d’une génération. Peut-être qu’à l’époque, ils avaient leur immense baraque à la campagne et mettaient le nouveau-né dans la chambre du fond. Personne n’entendait rien car le son ne passait pas. Maintenant, nos vie citadines nous cloisonnent dans de micro apparts ou on entend déja les voisins alors forcément, si en plus, y en a un nouveau qui sème la zizanie avec son allergie… on agit.

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse