Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Œil pour œil

Un samedi matin normal avec ma fille :

 » ON se depêche, on va etre en retard à la danse, file dans la voiture… quoi la lumière ? Quoi ton oeil ? Mais c’est rien… c’est une poussière, allez vite… Touche pas à ton chignon : j’ai mis une heure à le faire. Les lunettes de soleil ??? Mais ça va pas ? Je vais pas remonter à l’appart parce que soudain madame ne supporte plus le soleil! Touche pas ton oeil, arrête de gratter. »

On arrive à la danse, je me mets à hauteur de ma ballerine d’amour pour l’aider à se déshabiller sans détruire mon oeuvre du matin: le chignon. Et là, j’ai un haut-le-coeur, je découvre le fameux oeil : la cornée a gonflé, elle est épaisse et un peu opaque et déborde des paupières. Je regarde ma copine avec calme et lui dis qu’on part direct aux urgences. Sang-froid et efficacité: pour occuper les menottes de ma cinq ans et éviter qu’elle achève l’oeil, je propose une boisson, un aquarius,  » Je veux un aquarium rouge maman « .

On arrive aux urgences, j’ai réussi à garder mon calme mais juste avant moi, il y a le gros lourd qui a un problème d’enregistrement d’adresse. Ça a pris dix minutes, une éternité quand son enfant est au stade d’illustrer le Larousse médical. Enfin c’etait à nous. Le premier médecin, celui qui donne le rang d’urgence nous a annoncé la couleur : l’ophtamologue n’est pas là, mais il y a un chirurgien. Je ne sais pas si c’était censé me rassurer…

En attendant, je me suis demandé ce qui s’était passé, ce que j’avais loupé, genre de la sciure de bois dans l’air, ma fille qui s’enfonce un truc dans l’oeil. Enfin il y a eu le médecin. C’est une allergie ! Probablement au pollen… J’étais rassurée à fond quoique abasourdie de la réaction spectaculaire de la cornée. Il nous a conseillé l’allerlogologue mais notre pédiatre a été lapidaire : C’est pas la peine, il y a un an d’attente, au Luxembourg, tous les parents veulent consulter un allergologue maintenant. Bon, on garde les antihistaminiques sous le coude ou plutôt à l’oeil.

 oeilPourOeil

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse