Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Lingettes bébés

89330346_o

Alors que je buvais mon café au lait du matin, la radio a annoncé le nouveau scandale :

Après les lasagnes au cheval, le maïs transgénique, le lait en poudre bébé à l’huile de palme, nouvelle infamie : les lingettes bébés qu’on utilise pour débarbouiller nos petites merveilles contiennent des produits toxiques. Un des composants des fameuses lingettes, le phénoxyéthanol, est un poison que le corps a du mal à éliminer, il peut être absorbé par la peau ou pire être ingéré par le bébé.

J’en reste doublement interdite : non seulement j’utilise les lingettes, mais j’ai deux loulous qui les mettent en bouche et les sucent quand je leur change leurs couches. Autant repeindre les murs de la salle de bain à la peinture au plomb et isoler les fenêtres à l’amiante… Je vois déjà d’ici l’ancienne génération s’enflammer :

 » Mais nous on n’avait pas besoin de tout ça… on utilisait des serviettes en tissu qu’on lavait (à la main), (avec des noix de lavage), (au lavoir) et d’ailleurs, les enfants, on les laissait un peu mariner dans leurs couches sales, comme ça, je peux te dire qu’ils allaient rapidement sur le pot (à un an), (avant de savoir marcher ), (ou parler même). »

Bref, on va arrêter les lingettes, on va faire le plein de gants de toilette, investir dans du gant winny court terme et un bon gel douche bébé bio sans parabene, ni parfum, ni savon et frotter… Tant pis pour la promo. des quatre packs de lingettes pour le prix de trois que j’ai achetés samedi. Vu comme c’est dosé chimiquement … je peux sûrement les utiliser pour décaper la cuisine ou les sanitaires. Ou bien, j’en laisse pendre une devant la porte de la terrasse comme tue-mouche et j’en pose au sol pour tuer les araignées et les fourmis qui veulent s’introduire dans la maison.

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse