Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Les urgences – épisode 2634

Ce matin au réveil, mon fils avait les yeux collés. Conjonctivite purulente, je connais par cœur. Vu la masse de saletés, j’ai tout de suite détecté qu’il nous fallait l’antibiotique local. J’appelle mon pédiatre pour caler un rendez-vous dans la journée. Et c’est là que la catastrophe commence : il est en congé.

C’est un fait à priori anodin, mais je sais déjà que la grosse galère s’annonce, quelque chose de comparable avec une grève de RER ou de train régional. Mon pédiatre n’a pas de remplaçant, c’est sûrement ça quand on est le meilleur de la profession ? Par ailleurs, aucun pédiatre ne prend un enfant qui n’est pas inscrit chez lui. Ah si pardon, il donne un rendez-vous dans un ou deux jours et si c’est urgent ? Il y a les urgences, madame. Et donc, pour une ordonnance le jour même, même si ce n’est pas urgent, la politique officielle est d’amener son enfant aux urgences.

J’ai attendu de 9h46 à 12h13. J’étais aussi énervée que mes deux enfants qui commençaient à s’impatienter et à avoir faim. Tous les cas graves nous passent devant, normal : ce sont des urgences. Quand on est enfin passé, je n’ai pas réussi à être aimable avec le médecin, je me suis dis que si elle me disait de nettoyer au sérum physiologique et ne prescrivait pas d’antibiotique local, je demandai direct un xanax, un tranxen ou un lexomil pour moi et surtout pas des plantes qui agissent en douceur. Ouf, j’ai eu directement l’antibio. et j’ai évité de passer pour une hystérique. Au moment de payer le parking, je m’aperçois que j’ai oublié le ticket dans la voiture, fabuleux, je n’ai plus qu’a refaire le chemin au parking sous-terrain avec la poussette et la petite et remonter car la machine est dans le bâtiment. Et bien sûr, il pleut et je n’ai pas un troisième bras pour tenir un parapluie. Conditions optimales.

On est enfin parti avec l’ordonnance mais la pharmacie était fermée. Ce n’est pas grave, on affrontera de nouveau la tempête cet après-midi…

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse