Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

La fête avec les enfants

25 février 2013 À la maison Pas de commentaire

On invite des potes à dîner après une longue absence de vie sociale. On montre les deux enfants adorables pendant l’apéro. Mon fils est dans son parc, à bientôt un an, il n’est guère mobile…il se réserve probablement. Il ne se redresse pas quand il s’accroche aux barreaux du parc ; il tire un peu, lance un cri de victoire et se rassit. Ensuite, il se divertit avec les jouets à proximité, si c’est hors de portée, il n’insiste pas…il développe sa créativité avec le même cube pendant une heure. Ma fille, d’habitude peu gourmande, voire sans appétit, attaque le pot de chips avec un dynamisme et une joie jamais rencontrés à table,  » Maman, le kips, c’est bon ! « . Elle trinque avec son verre en plastique.

On les met au lit pour attaquer le dîner. Ils s’endorment quasi directement, c’est la classe ULTIME. On se retient pour pas se la péter à mort. Et puis surtout… avec les enfants, on n’est jamais à l’abri d’une surprise, genre un qui se réveille à 23h, comme ça. Ça n’est jamais arrivé mais ça serait la soirée idéale pour innover. Et bien, les enfants dorment à poing fermé. On se détend, on se ressert un verre. Et un autre pour le fromage. Et une coupette avec le sorbet. Et un Vino Santo avec les macarons. Et un rhum arrangé pour digérer. Et il est déjà 2h30 du mat. On est heureux, on retrouve cette liberté étudiante, cette insouciance du célibataire, l’épicurisme du jeune couple sans enfants. Les copains partent vers 3h, on range un peu et on se couche.

6h13 – Gueule de bois – Bébé pleure, faim – Sa sœur aussi, mal au ventre chips – On croise son visage gris clair dans le miroir de l’entrée, on se dit que même les dîners, maintenant, va falloir y aller mollo. Gérer deux enfants avec 3h de sommeil, c’est dur. Pas comme quand on était célibataire et qu’on allait au taf avec 3h de sommeil et on se cachait derrière l’ordi. en descendant une bouteille d’eau et du paracétamol.

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse