Isaenlive

Une blogueuse de mère au Luxembourg, sous-douée en gestion familiale, tendance à dramatiser mais à rire aussi...

Cris en stéréo

Ça y est. Mon fils, dix mois, se met aussi à crier, enfin, à s’exprimer très fort. Le niveau de décibels dans l’appartement est encore monté d’un cran. Entres les percées aiguës de ma fille qui crie de manière aléatoire, parfois non motivée, parfois à 7h du mat. et les dadadadadadada interminables de mon fils, c’est simple, il n’y a plus un moment de silence dans l’appartement. Ne vous imaginez pas que mes enfants établissent un dialogue, ou bien qu’ils augmentent le volume pour parler plus fort que l’autre, non, non, ils ne s’entendent pas réciproquement.

Ça me fait penser à un appartement que j’ai visité en ville, il y a deux mois, face à une route très passante. J’ai objecté que c’était bruyant, même quand la fenêtre était fermée. L’agent immobilier m’a répondu qu’il faut mettre la télévision, ça enlève le bruit de fond. J’étais bouche-bée de sa réponse. J’ai néanmoins tenté avec les enfants, ça ne fonctionne pas.

Je pense que depuis la naissance de ma fille, j’ai perdu de l’ouïe. Quand elle se fait mal et que je la prends dans mes bras, elle a toujours ce geste attendrissant de me serrer et hurler toute sa douleur dans mon oreille, souvent la gauche, du coup je commence à être sourde à gauche. Moi aussi quand on ne me parle pas clairement, je me penche vers la droite, comme les seniors. Pourtant, je pensais être résistante ; j’avais fait des concerts bruyants dans ma jeunesse, une fois en boite de nuit je me suis même endormie à coté du haut parleur, mais ça… c’était avant…

Coup de cœur? Partagez le!

Laisser une réponse